Quels seront les changements dans le secteur du voyages B2B après le COVID-19?

Le voyages d'affaires après le coronavirus

Le coronavirus et l’industrie du voyage sont certainement l’un des sujets les plus chauds auxquels vous avez été confronté récemment. En effet, les points de vue pessimistes sont partout sur Internet. Mais quels sont les vrais changements dans l’industrie du voyages B2B? 

 

Comment les entreprises vont-elles mettre en place les nouveaux processus de sécurité pour ses salariés en déplacement ?

GBTA avait publié des statistiques sur l’annulation et la suspension des voyages B2B:

 

  • Chine – Hong Kong:  99% annulé ou suspendu
  • Taiwan – Autres pays d’Asie-Pacifique (par exemple, le Japon, la Corée du Sud et la Malaisie)- Moyen-Orient / Afrique: 98% annulé ou suspendu
  • Europe – Amérique latine: 97% annulé ou suspendu
  • Canada: 95%, États-Unis: 94% annulé ou suspendu

  

 

1. Enquête GBTA sur l'avenir des voyages d'affaires

GBTA a interrogé ses membres pour connaître leur point de vue sur l’avenir des voyages B2B. Ayruu a rassemblé pour les points les plus importants de cette enquête:

  •  La plupart des entreprises prévoient un plan de relance en 2020.
  •  Huit membres européens sur dix prévoient que les voyages d’affaires internationaux reprendront dans 2 à 3 mois.
  •  La majorité des membres du GBTA (88%) s’attendent à ce que les employés soient prêts à voyager une fois les restrictions levées.
  •  Certains membres de la GBTA indiquent que leur entreprise autorise certains déplacements essentiels. Un tiers (35%) disent que leur entreprise a annulé ou suspendu tous les voyages non essentiels mais autorise certains voyages essentiels.
  •  Les membres de la GBTA sont plus pessimistes quant à la perte de revenus pour les agences de voyages. Plus de la moitié (56%) pensent que le pire reste à venir en terme de perte de revenus de l’industrie tandis qu’un tiers (29%) pense que le pire s’est déjà produit.

2. Autres changements futures dans le voyage B2B

«La protection contre les maladies deviendra une attente de la même manière que la protection contre le terrorisme a été intégrée dans le système de voyage.» -IdeaWorksCompany-.

Qui dit coronavirus dit protection et procédures sanitaires. Alors, il ne fait aucun doute que la sécurité contre les maladies seront au sommet des pratiques adoptées par les acteurs du voyage. Les compagnies aériennes, les aéroports, les hôtels et les transports devront communiquer leurs procédures sanitaires à leurs clients.

Cette stratégie renforcera la confiance entre les clients et les entreprises, ce qui encouragera les déplacements dans les prochains mois.

«Les voyages d’affaires seront limités pour répondre aux besoins essentiels. Deux facteurs influenceront les dépenses de consommation. Premièrement, l’effondrement de la demande et la volonté des fournisseurs de générer du trafic feront des bas prix, le principal moyen de promotion »-IdeaWorksCompany-.

Après une longue période sans voyager, les voyageurs d’affaires auront besoin de se déplacer pour atteindre les objectifs de leurs entreprises. En raison du coronavirus, les projets pourraient être interrompus, les partenariats suspendus et de nombreux autres besoins dans l’univers des entreprises.

 

On ne peut pas nier que les entreprises connaissent des difficultés économiques à cause de cette crise. Surtout, celles nouvellement émergées. Par conséquent, les compagnies aériennes devront adapter leurs tarifs et les baisser pour répondre aux attentes de leurs clients. 

 

Non seulement les compagnies aériennes devraient baisser leurs prix, les hôtels, les sociétés de transport et de nombreuses autres structures devront suivre le mouvement.

 

Pour plus de détails sur les pratiques à adopter, veuillez consulter notre article: Quelles sont les meilleures pratiques pour s’adapter après COVID.

 

Pour plus d’information sur Ayruu, veuillez cliquer ici