3 rapports statistiques pour la gestion de voyage d’affaires

rapports statistiques gestion de voyage

Chaque entreprise a une manière différente de s’organiser, mais ce qui est certain c’est qu’il existe des rapports statistiques essentiels lorsqu’il s’agit de votre gestion de voyage d’affaires. Dans cet esprit, pour améliorer votre politique de voyage, voici 3 rapports statistiques dont une entreprise a besoin.

Les 3 rapports statistiques pour votre gestion de voyage d’affaires

  1. Rapport des dépenses
  2. Rapport sur les réservations avancées
  3. Rapport sur les émissions de CO2

Les dépenses

Toute entreprise veut savoir combien de dépenses sont exécutées et ce, même lorsqu’il s’agit des voyages d’affaires. Ainsi, le premier rapport statistique à absolument incorporer dans votre gestion de voyage est celui des dépenses. En effet, ce rapport statistique est primordial puisqu’il permet d’avoir le montant des dépenses global, ceci permettant de suivre l’évolution de vos objectifs en termes de budget.

Les réservations faites en avance

Par soucis d’organisation ou de budget, il est reconnu que de manière générale plus on s’y prend tôt pour réserver, moins le prix sera élevé. Cependant, il est parfois difficile de savoir si les voyageurs d’affaires prennent de l’avance sur leur réservation de leurs déplacements professionnels. C’est la raison pour laquelle connaître cette donnée est intéressante. Autrement dit, il sera plus simple de comprendre les habitudes de réservations de l’entreprise. De plus, le fait de savoir que l’entreprise possède ce type de données peut pousser les voyageurs à changer leur façon de réserver.

Les rapports statistiques des émissions de CO2

Protéger l’environnement est un sujet important depuis plusieurs années. En effet, les visioconférences sont de plus en plus démocratisées. Mais il ne faut pas oublier que les déplacements professionnels restent obligatoires pour certains événements. « Quoi que l’on fasse, on émet toujours des gaz à effet de serre », Catherine Noppen, enseignante à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Voilà pourquoi, connaître ses émissions de CO2 est pertinent si nous voulons les réduire et atteindre nos objectifs.

Partager cet article

Share this post

Ces articles pourraient vous intéresser​

These articles might interest you

travellers' well-being
Temps de lecture : 3 minutes

Contactez-nous

Vous avez une question sur notre application et son fonctionnement. Veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Contact-us

You have a question about our app and how it works. Please complete the form below.​